Rechercher
  • ahoussidelphine

CharcoalTrace

Dernière mise à jour : 6 nov. 2020


MALEBI est à la tête du projet pilote de traçabilité du charbon de bois en Côte d'Ivoire d'une durée d'un an financé par la FAO et mis en œuvre avec son partenaire l'ONG REM spécialisée dans le suivi forestier. Dans le cadre du projet, notre partenaire a enquêté sur la chaîne d'approvisionnement en charbon de bois et les acteurs qui la composent. Pourquoi? Pour comprendre les défis et les implications du monde réel de l'utilisation d'une application basée sur la blockchain pour la traçabilité.


«MALEBI» signifie charbon de bois dans la langue locale Adjoukrou d'un district du sud de la Côte d'Ivoire. C'est aussi le nom de notre Association des femmes productrices et commerçantes de produits forestiers secondaires, dont la mission est de faire de la production légale et durable de charbon de bois une réalité pour un pays qui a l'un des pires antécédents de déforestation au cours de ces dernières années. Dans un pays où la moitié de la population urbaine utilise le charbon de bois pour cuisiner, le charbon de bois est une source d'énergie incroyablement importante. Malheureusement, une grande partie de la production de charbon de bois provient de sources illégales et parfois de réserves forestières protégées. Pour lutter contre la situation aggravante de déforestation et de dégradation MALEBI mène des travaux de régénération pour inverser la tendance en restaurant les forêts.



L'objectif du projet en cours est d'utiliser l'expertise de REM dans la lutte contre les activités illégales liées à la déforestation combinée aux innovations de Gaiachain en matière de traçabilité et d'identification des produits forestiers basés sur la Blockchain, pour que nous puissions garantir la provenance notre charbon de bois et sa légalité. Car prouver la légalité du charbon de bois à l'heure actuelle n'est pas une mince affaire. En outre, nous avons travaillé avec un expert juridique et REM sur la définition d'un cadre de légalité du charbon de bois qui nous permettrait d'intégrer ces critères dans notre application de traçabilité et ainsi nous distinguer des sources illégales.


La première étape de l'enquête a consisté à cartographier la chaîne d'approvisionnement locale de MALEBI à partir des sites de production de charbon de bois dans la forêt d'Ahua de 4500 ha, proche de Dimbokro dans le centre du pays. Après la coupe des arbres, les bois de Cassia Siaméa sont recoupés et carbonisés dans de grands fours (fours) pour produire du charbon de bois. Ensuite, le charbon de bois est ensaché et transporté par camion jusqu'à Abidjan, où il est stocké et vendu aux particuliers et aux petits restaurants qui viennent acheter à l'entrepôt. REM a pu suivre le charbon de bois à chaque étape du voyage, de la forêt au marché, et les informations collectées seront essentielles pour permettre à MALEBI de tracer et distinguer notre charbon de bois produit légalement par rapport à d'autres sources moins légales sur le marché.



Une fois finalisée, avec l'application CharcoalTrace MALEBI pourra saisir les données d'identification (identifiant unique, coordonnées GPS et aux données de transport) associées aux sacs de charbon à chaque point de la chaîne d'approvisionnement et donnera aux acheteurs l'assurance que le charbon de bois qu'ils achètent provient d'une source légale et aux agents de l'état que nous sommes en règle.




Dans les années à venir il sera intéressant de voir quel genre d'effet ce projet innovant aura sur les communautés locales et les consommateurs/acheteurs. Mais nous pensons que l'étiquetage du charbon et la preuve d'origine et de légalité seront de plus en plus important, surtout si MALEBI souhaite accéder aux marchés "verts" et responsables.


Si vous êtes intéressés d'en savoir plus sur notre charbon de bois légal qui profite à la forêt et aux communautés locales, n'hésitez pas à contacter Delphine Ahoussi de MALEBI à delphineahoussi@gmail.com





#communauté #équipe

92 vues0 commentaire